PAS DE TARTRE, PAS DE PLAQUE

PAS DE TARTRE, PAS DE PLAQUE post thumbnail image

Que remarquez-vous ?
Formation de tartre
Les patients se plaignent souvent de la décoloration et de l’accumulation de tartre sur leurs dents, généralement à l’arrière des incisives inférieures – parce qu’ils peuvent les voir à cet endroit. Mais l’accumulation de tartre plus dangereuse sur les molaires supérieures postérieures passe souvent inaperçue !

Que peut-on faire dans le cabinet ?


Caméra intraorale – caméra aussi épaisse qu’un stylo à bille pour la zone interne de la bouche.
Comprimés de coloration de la plaque
Détartrage – élimination des dépôts dans les poches gingivales et à la racine.
Tout d’abord, on montre au patient les zones problématiques de la formation du tartre. À cette fin, le cabinet du Prof. Dr Kohorst utilise la caméra intraorale (=caméra aussi épaisse qu’un stylo à bille pour la zone intérieure de la bouche). Il montre les dents cariées et l’étendue de la formation du tartre mieux que n’importe quel miroir.
La recommandation de comprimés de coloration PIaque et la démonstration d’une technique de brossage des dents adaptée sont les mesures les plus urgentes, suivies d’une prophylaxie professionnelle, sous forme de polissage seul ou associé à un « détartrage » (élimination des dépôts dans les poches gingivales et à la racine) d’intensité variable.

Que peut-on faire à la maison ?


Se brosser les dents correctement
Dentifrice avec des ingrédients luttant contre la plaque et le tartre
Comprimés de coloration de la plaque pour l’autocontrôle
Un brossage de dents régulier et approprié est la mesure de soins dentaires à domicile la plus importante. Il est également essentiel d’utiliser un dentifrice contenant des ingrédients qui combattent la plaque et le tartre. L’utilisation régulière des comprimés de coloration PIaque permet de suivre les progrès réalisés dans le contrôle efficace de la plaque dentaire et donc de prévenir la formation ultérieure de tartre.

  1. DES GENCIVES SAINES
    Que remarquez-vous ?
    Saignement des gencives
    L’un des signes les plus évidents d’une gencive malade (« gingive ») est le saignement lorsque vous vous brossez les dents – un signal d’alarme qui est en fait toujours perceptible.

Que peut-on faire dans le cabinet ?


Examen détaillé et préparation d’un plan de traitement individuel
Nettoyage intensif des dents et détartrage – élimination des dépôts dans les poches gingivales et à la racine.
La première étape est un examen détaillé au cours duquel le cabinet note l’état parodontal, prend des radiographies et réalise des modèles. Sur la base des résultats de ce diagnostic et, si nécessaire, de tests bactériens spéciaux supplémentaires (« test de la sonde ADN »), l’étape suivante consiste à élaborer un plan de traitement qui comprend une thérapie dentaire et également des mesures prophylactiques ultérieures (au cabinet et à domicile).

Cela implique généralement un nettoyage intensif des dents dans la zone des poches gingivales (« détartrage ») et une chirurgie parodontale. L’utilisation d’un rince-bouche spécial ou d’un antibiotique peut être indiquée, ainsi que des contrôles et une surveillance.Que peut-on faire à la maison ?

  • Utilisation d’un dentifrice antibactérien
  • Nettoyage interdentaire avec le fil dentaire
  • Moins de tabagisme

Il est important ici de faire prendre conscience au patient qu’il s’agit d’un problème de santé dont la solution dépend principalement de lui et seulement accessoirement du dentiste. Les conseils dentaires doivent inclure l’utilisation d’un dentifrice antibactérien pour réduire les agents pathogènes et des instructions précises en matière d’hygiène bucco-dentaire, notamment l’utilisation de fil dentaire et d’autres produits si nécessaire.

Comme les fumeurs ont un risque 280% ( !) plus élevé de développer une gingivite, aider les fumeurs à « arrêter » est un élément central des efforts du cabinet du Prof.

PAS DE CARIES
Que remarquez-vous ?
Dents rugueuses
Douleur
Si vous n’avez pas de douleur ou si vos dents sont rugueuses, vous aurez du mal à savoir si vous avez des caries ou non. Dans ces cas, vous êtes totalement dépendant des compétences et des conseils de votre dentiste.

Que peut-on faire pendant l’opération ?


Outre l’élimination des caries à l’aide d’obturations, d’inlays, de couronnes ou autres, la prophylaxie est au centre des préoccupations ! Si les dents ne présentent aucun défaut, cela signifie que la bouche est en équilibre. Les principaux facteurs qui conduisent au développement des caries sont les suivants :

La structure de la dent


La microflore de la cavité buccale
L’alimentation et la disponibilité du fluorure
La composition de la microflore buccale dépend largement de l’hygiène buccale. En cas de susceptibilité accrue aux caries, il peut être utile de déterminer le type et la répartition en pourcentage des différents micro-organismes de la flore buccale à l’aide de tests microbiologiques de la salive.

Que peut-on faire à la maison ?
Avec vous, il est possible de mettre en place un système qui complète utilement les soins et traitements bucco-dentaires à domicile dans le cabinet du Prof. En fonction de la susceptibilité individuelle aux caries :

Un changement approprié des habitudes alimentaires
L’application biquotidienne d’un dentifrice fluoré éprouvé.

Related Post